Obock oblitéré Harar

Obock Harar

Voila un timbre qui mérite quelques explications.

Ce timbre très reconnaissable d’Obock, porte en effet une oblitération de Harar, ville éthiopienne.

Cela provient du fait qu’à cette époque, l’Ethiopie ne faisait pas partie de l’UPU, et que le courrier affranchi avec des timbres éthiopiens n’était pas reconnu et donc pas distribué en dehors de ce pays. Or de nombreux étrangers y travaillaient, tout particulièrement pour l’édification de la ligne de chemin de fer Djibouti – Addis-Abeba. Le seul moyen d’envoyer du courrier chez eux était donc d’utiliser des timbres des pays voisins, et les plus faciles à se procurer étaient évidemment les timbres de Somalie, directement accessibles grâce à la voie ferrée.

Pour les curieux, la très ancienne ville de Harar était au début du XXème siècle le chef-lieu et ville principale de la région. Elle a depuis été largement supplantée par Dire Dawa, située à une quarantaine de km. Cette dernière,  créée en 1902 par les Français,  fut initialement un simple centre de réparation de locomotives et jusqu’en 1912 le terminus de la ligne venant de Djibouti, avant la poursuite de la construction vers la capitale…