Lettre de Pondichéry

Cette lettre de 1938 émanant de la Cour d’Appel de Pondichéry, un des comptoirs sauvés par la France face à l’Empire des Indes anglais, est affranchie avec des timbres anglais.

Quelle mouche a donc piqué l’expéditeur de cette missive pour utiliser les timbres de ” l’ennemi” ?

Eh bien cette lettre était expédiée par avion, et il lui fallait donc passer par un aéroport…situé en territoire anglais. Le comptoir avait en effet une superficie très limitée et une activité très réduite, deux raisons qui lui interdisaient de disposer de son propre aéroport.

D’où la nécessité d’affranchir cette lettre selon les règles de son lieu d’expédition, avec des timbres anglais !!!